February 16, 2020

JE NE SERAIS PAS ARRIVÉE LÀ SI… « Le Monde »
interroge une personnalité sur un moment décisif de son existence.
Cette semaine, l’actrice italienne évoque ses différentes carrières et la force vitale qui la guide


ENTRETIEN
A 55 ans, après une soixantaine de films, Monica Bellucci s’est lancée dans le théâtre avec Maria Callas. Lettres & Mémoires, un spectacle mis en scène par Tom Volf, qu’elle reprend aux Bouffes parisiens du 28 février au 28 mars. Une expérience bouleversante pour l’actrice italienne, qui évoque le changement radical de la place des femmes, survenu en quarante ans.
Je ne serais pas arrivée là si…
Si c’était Maria Callas qui répondait à cette question, elle dirait : « Si je n’avais pas eu une foi absolue en moimême. » C’est ce qu’elle écrit dans ses Mémoires. Mais moi, si je regarde les différents parcours de ma vie, je pense que je n’aurais pas pu les suivre si je n’avais pas cru en ce que j’appelle la force vitale. C’est elle qui m’a toujours guidée. Comme une énergie qui me pousse à aller de l’avant. Quelque chose qui me fait croire en l’avenir. C’est peutêtre une manière de vivre « à l’italienne » qui me porte à penser à la positivité, à la vitalité.

Published by Admin

Comments are closed.